La différence entre un voyant et un médium ?

 

Mediumvoyant

De part mon expérience j’ai pu constater que bien trop de personnes ne savent pas différencier le médium, le voyant ou le cartomancien. J’aimerais au travers de cet article rétablir un tant soit peu l’ordre des choses et vous aidez ainsi à mieux cerner les différences de ces pratiques.

Le médium

Un voyant n’a pas forcément les facultés d’un médium.

La confusion entre ces deux capacités est largement répandue en spiritualité.

Le mot médium signifie en premier lieu : milieu ou intermédiaire.

La principale aptitude du médium est de pouvoir communiquer avec les morts.

Un médium n’acceptera pas forcément de pratiquer la divination (voyance).

Le médium est une personne sensible à des influences ou à des phénomènes non perceptibles par les cinq sens communs.

Un médium perçoit de façon spontanée et naturelle les manifestations du monde des esprits ; il a aussi la faculté de communiquer et d’instaurer « des dialogues » avec les personnes décédées. C’est un messager.

Cette sensibilité est particulière et peut se manifester de différente manière : clairaudience, clairvoyance …

Les messages reçus le sont la plupart du temps, par la télépathie, sous forme d’images, de mots ou de phrases.

Le médium n’a aucune influence, ni aucun pouvoir sur les défunts ni sur ce qui lui est transmis.

Seuls les détails perçus sur l’existence du défunt valideront la cohérence de cette communication avec l’au-delà.

Le voyant

La voyance est une capacité à connaître ou à percevoir des événements liés au passé, au présent, mais surtout au futur d’une personne.

Un voyant n’est donc pas forcément un médium : Il n’est pas relié à des défunts.

Ses capacités de perception sont néanmoins réelles.

Le voyant doit avoir une sensibilité, une intuition et une empathie très développée.

Il peut grâce à cela se lier au consultant, à sa condition de vie actuelle et ressentir son état d’esprit.

Le voyant peut ordonner et préciser ses ressentis avec différents supports de divination : les oracles et les tarots sont les plus connus et les plus couramment utilisés mais ils en existent de nombreux autres. : runes, boule de cristal etc.

Un voyant peut aussi être clairaudient et clairvoyant : il a dans ce cas le sentiment d’être aidé et guidé.

L’évolution spirituelle du voyant est à ce stade importante car il peut alors prendre conscience de la présence ou non de son guide spirituel.

Des visions et des flashs peuvent alors survenir.

Les informations reçues lui parviennent « d’ailleurs ».

Les voyants ne possédant pas ces facultés de perceptions spontanées, apprennent à maitriser et à interpréter parfaitement leurs supports : ce sont dans la plupart des cas des cartomanciens.

Ils aideront ainsi les consultants à prendre les meilleures décisions pour leur avenir, tout en leur laissant le libre choix de modifier leur destin.

J’espère que ce 1er sujet vous aidera à mieux discerner les différences de compétences entre un médium et un voyant. Même si celles-ci peuvent la plupart du temps se cumuler.

En conclusion :

Il vous sera tout à fait possible de trouver un médium ayant des capacités de voyance.

Par contre il n’est pas du tout certain contrairement à ce qui est bien trop souvent affirmé pour des raisons commerciales ou trompeuses qu’un voyant puisse avoir des dons de médiumnité.